Bloavezh Mat 2017

Communiqué 2017/420

En cette nouvelle année civile 2017, Ambasad Vreizh vous présente ses meilleurs vœux, vous souhaitant bonheur, santé et prospérité. Que 2017 puisse effacer les déconvenues ou malheurs qui se sont imposés à vous ou à vos proches l’an passé.

A l’aube des présidentielles et des législatives organisées en France cette année, nous en sommes réduit à espérer que les Bretons sauront exprimer par leurs suffrages leur volonté de vouloir réellement un changement dans leur vie quotidienne, et cela passe inexorablement en n’accordant pas leur confiance à des candidats encartés dans des partis politique jacobins. Chacun de nous ne peut que constater amèrement les échecs successifs des derniers gouvernements, et l’inefficacité de ceux qu’ils estimaient aptes à les représenter au niveau national. Dès lors qu’ils s’inscrivaient dans une représentation jacobine, impossible de pouvoir défendre concrètement les intérêts bretons, nos intérêts.

La Réforme territoriale témoigne du peu de cas que les gouvernants accordent à nos intérêts et à notre volonté. Faisant fi des « remontrances » de l’Union Européenne concernant l’absence de consultation citoyenne pour un changement aussi notable que celui des frontières régionales, dérogeant même à des articles auxquels la France apposa pourtant sa signature, non-seulement notre Bretagne n’est toujours pas réunifiée, mais l’incitation à des regroupements de communes par les dotation d’Etat accouche de nouvelles dénominations, lesquelles ont pour point commun d’effacer toute référence bretonne dans leur appellation, certaines nouvelles communes changeant même de département et même de région administrative. La déculturation de notre Breizh se poursuit, le pire pointe même le bout de son nez avec ce « Grand-Ouest » dans lequel notre identité sera diluée, encore plus difficile il sera de défendre les budgets nécessaires pour défendre le peu qui nous reste de notre culture, nos langues notamment, mais aussi pour appuyer des politiques particulières à la Bretagne.

Cette volonté d’effacer notre identité au nom de l’uniformisation de la République Française révèle que les gouvernants préfèrent se passer d’un territoire dont l’identité est très ancrée, un atout pour ce territoire comme pour l’Hexagone. Pour eux, il n’existe qu’un seul peuple, une seule langue, une seule identité, et tous devons suivre ce que prône Paris. Force est de constater que nous savons que Paris va nous conduire dans le mur…
Dans ce que certains aiment appeler faussement « la patrie des droits de l’homme » la démocratie n’est plus, elle ne l’est qu’en comparaison de certaines dictatures. Le régime oligarchique qui nous est imposé, bénéficie d’un système verrouillé à tous les niveaux. Qu’importe les discours des uns des autres, les institutions sont bétonnées, elles ne sont pas prêtes de changer car cela induirait une perte de privilèges pour un bon nombre d’élus et de fonctionnaires d’Etat. Ils ont encore de beaux jours devant eux, la grande majorité du peuple étant apathique, focalisant sur des intérêts qu’ils jugent primordiaux (travailler, se loger, se nourrir, les congés etc.) au prix de leur Liberté…

Au cours de l’année écoulée, Ambasad Vreizh peut témoigner que malgré tout, Breizh est encore bien vivante. Son esprit est toujours là, certains continuent de la défendre et de s’opposer à toute spoliation (extractions minières, extraction de sables etc.), la créativité des Bretons est loin d’être évaporée et il suffirait que quelques brides soient lâchées pour qu’un bon nombre d’entreprises puissent prospérer, créer des emplois…
Comme l’an passé, nous allons continuer d’apporter notre soutien à tous ces acteurs qui défendent les intérêts bretons, qu’il s’agisse d’entreprise individuelle ou collective. Nous allons poursuivre notre action pour que les habitants de Breizh se réapproprient leur territoire, leur culture, leur identité, beaucoup l’ignorent mais elle est génétiquement ancrée. Mieux que toutes promesses, ce sont des réalités économiques viables et pérennes, génératrices d’emplois, sur lesquelles nous devons nous appuyer pour que la population puisse s’intéresser puis s’intégrer dans un contexte respectant notre patrimoine comme notre environnement, en parfaite harmonie avec notre culture brito-celtique, où solidarité et probité sont de mises.

Appuyer ces initiatives c’est développer le « Made in Breizh » et aider la population à se réapproprier son identité et la vivre. La pratique de sa culture en ses terres, en fréquentant les Festoù-noz ou les Gouël Breizh comme les festivals ne suffisent pas à se revendiquer d’être fier de sa « bretonnitude » dès lors que sa patrie est en danger, dès lors que pleuvent des décisions étatiques inconsidérées qui ruinent chaque jour un peu plus notre Nation. Être Breton n’est pas du folklore, se revendiquer comme tel, passe par une implication personnelle. Comment définir ceux qui se contentent de regarder les siens se battre contre les injustices et les inégalités, comment qualifier ceux pour qui la solidarité n’existe que lorsqu’il faut recevoir et laissent les siens se battre seuls, alors qu’ils se battent pour notre Nation bretonne?

Dans ce contexte, Ambasad Vreizh va continuer à s’investir auprès de tous ceux qui défendent notre Nation, et nous remercions pour cela nos ambassadrices et ambassadeurs.
Certains sont partis mais d’autres sont arrivés. Au total, nous disposons à ce jour d’une cinquantaine d’ambassades sur les cinq continents. Face à l’étendue de notre mission, deux nouvelles personnes ont rejoint notre Conseil d’Administration, nous espérons ainsi accroître notre efficacité et recruter toujours plus d’ambassadeurs pour représenter et défendre les intérêts de Breizh et de tous ses enfants, expatriés inclus bien entendu.
Dans nos précédents voeux, nous avions exprimé le souhait que les conditions deviennent favorables pour que puisse naître une Union Sacrée de Bretagne. Nous avons tenté de créer avec d’autres une union qui rassemblerait toutes les mouvances bretonnes, où toutes les « chapelles » auraient mot à dire pour qu’une Charte commune puisse devenir la ligne de conduite commune à tous, constituant le seul front commun dont Breizh a besoin pour résister aux agressions de nos voisins et s’émanciper enfin. Malgré cette urgence de nous unir, les volontés des uns et les intérêts des autres laissèrent cette idée tuée dans l’oeuf. Mais un vent d’espoir allait renaître…

Attendue depuis très longtemps, un doux vent chaud vînt embrasser la Bretagne en novembre dernier avec le réveil de Daël, le Parlement de Bretagne. Préparée depuis cinq ans par l’association KAD, les Bretons ont pu participer à une élection les concernant directement, une élection pour Breizh, par et pour les Bretons. Le 27 novembre, des Bretons votèrent pour leurs 33 représentants, le 17 décembre, les parlementaires prêtèrent serment entre sel et sucre, affirmant leur volonté de vouer les trois prochaines années de leur vie à défendre la Bretagne en lui donnant les moyens de construire celle de demain.

Notre Conseil d’Administration souhaita que notre président, Yann Varc’h Naoufel Furon puisse proposer sa candidature afin que nous aussi puissions apporter notre pierre à ce beau projet démocratique, qui s’annonce pour être au service de Breizh et seulement de Breizh, notre leitmotiv. Avec plaisir nous avons accueilli son élection, et gageons qu’il saura nous y représenter et contribuer à ce que Daël devienne ce socle d’union tant espéré. A terme, doter notre Breizh de sa Constitution, NOTRE Constitution, les toutes premières lois, NOS lois, en somme, les textes auxquels notre Nation a de plein droit.

Daël est ce Parlement auquel tous pouvez participer, il suffit pour cela d’être électeur. Loin de cette démocratie déguisée qui s’exprime chez les D’A-Côtés, la Bretagne de demain se fera via la démocratie participative. Les parlementaires élus s’appuieront sur les électeurs, ces derniers pourront assister aux sessions parlementaires, participer aux Commissions Mixtes Parlementaires, chacun pourra apporter sa contribution.

Pour devenir électeur

Daël Breizh, le site

Nous exprimons le souhait que se joindront à Daël tous les érudits, tous les Bretons spécialisés dans leur domaine. Aux preuves vivantes exposées aux yeux des aveugles, des indécis, des pessimistes et des détracteurs, la voie unique pour Breizh passe inévitablement par ce devoir qu’ont des sages, des anciens, des érudits en droit coutumier breton, des juristes, des historiens, des économistes, des lettrés Bretons, des druides de tout clan et toutes les âmes habitées par le « Breizh Spirit », à transmettre à leur prochain notre Histoire et les valeurs de Breizh.

Ambasad Vreizh ne fera d’autre promesse que celle de continuer à appuyer toutes les initiatives destinées à défendre notre Nation et son peuple. Nous avons concience que la route sera longue pour que Breizh puisse connaître sa liberté.
Breizh est éternelle et notre volonté sans faille. Breizh est Nation souveraine et prétend à retrouver Reconnaissance, Droits et Liberté comme tout autre Nation. Ensemble nous réussirons à lui redonner la parole et ses droits, vos droits.

Nous vous souhaitons le meilleur pour cette nouvelle année 2017.
Bevet Breizh!

Bloavezh Mat – Bónn anaèy

Happy new year!

Bledhen nowedh da! (cornique)

Bliadhna mhath ur! (gaélique d’Ecosse)

Ath bhliain faoi mhaise! (gaélique d’Irlande)

Blwyddyn newydd dda! (gallois)

Blein Vie Noa! (Manx)

41537_1

Publicités

Une réflexion sur “Bloavezh Mat 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s