Arthur Ier, le Duc assassiné

ISTOR / 3 avril 1203: Assassinat d’Arthur 1er, Duc de Bretagne.
L’incertitude concernant la date réelle de la mort d’Arthur 1er de Bretagne (29 mars 1187- 3 avril 1203) n’est pas une raison pour passer sous silence le destin de celui qui constituait un espoir breton. Bien que sujette à caution, la date du 3 avril 1203 reste pour nous un repère, jusqu’à ce que le contraire ne soit avéré….
Depuis son avènement jusqu’à son assassinat, cette page d’histoire revêt un intérêt particulier, son destin étant à la croisée de ceux de notre Breizh et ce ceux des royaumes de France et d’Angleterre. Pourtant Duc de Bretagne seulement deux ans avant sa mort, sa naissance fit de lui un espoir pour la Nation bretonne. Avec sa disparition, la Duché de Bretagne quittera les maisons de Cornouaille et de Penthièvre pour … un prince Capétien.
Mais qui est Arthur 1er?
Né le 29 mars 1187, il est le fils posthume du Duc Geoffroy II Plantagenêt et de la duchesse Constance de Richemont (1186/87- 3/4 sept.1202). A ce titre, Arthur 1er est prétendant au trône d’Angleterre ainsi qu’à la Normandie, l’Anjou et le Maine.
Mais pour comprendre qui il était, utile il est de préciser l’histoire de ses parents et le contexte historique.
Son père, Geoffroy II Plantagenêt est fils de Henri II (dynastie Plantagenêt), Roi d’Angleterre et frère de Richard (futur Richard Coeur-de-Lion 8 sept.1157-6 avril 1199), Constance est fille de Conan IV, Duc de Bretagne, appartenant à la maison des Penthièvre. Ils se fiancent en 1166, et Geoffroy Plantagenêt prend le titre de « Dux (ou comes) Britannie et comes Richemondie ». Leur mariage se fera en 1181.
Marié, Geoffroy II Plantagenêt essaiera de reprendre la main sur la Bretagne, son beau-père Henri II intervenant directement dans sa gouvernance depuis 1156, influence qui continua même après le mariage de son fils.
Geoffroy eût tenté de demander à son père la cession du Comté d’Anjou, sa demande était refusée. Libéré de son influence autoritaire, Geoffroy II Plantagenêt lorgne alors sur l’Anjou, qu’il souhaite rendre à la Bretagne. La marche Angevine s’étendant jusqu’à la Mayenne, ces territoires ne sont autres que ceux qu’avaient conquis les Rois Erispoë (851-857) et Salomon (857-874), Terres que Conan 1er le Tort (988-992) et Conan II (1040-1066)avaient tenté de reconquérir en vain…
Geoffroy aurait fomenté un complot contre son père Henri et son frère Richard mais ne son élan fut stoppé par sa mort prématurée, mort dont la cause est incertaine: accident de tournoi ou d’entraînement au combat, maladie consécutive à une blessure… Il aura droit à de grandioses funérailles. Il est inhumé dans le Choeur même de Notre-Dame-de-Paris.
Il laisse ainsi Constance, seule à la tête de la Bretagne, elle devra tenir tête à son beau-père Henri II et à Philippe-Auguste, Roi de France.
Au lendemain de sa mort, Philippe-Auguste réclame auprès d’Henri II la garde de l’unique héritière, Aliénor, et l’administration du Duché de Bretagne jusqu’au mariage de cette-ci.
1189 (6 juillet) – Henri II meurt, lui succède Richard Coeur-de-Lion
Il participera à la 3ème croisade (1189-1192) auprès de Philippe-Auguste, Roi de France et Frédéric Barberousse, Empereur germanique.
1191 (mars) – Traité de Messine: Arthur 1er, Duc de Bretagne, héritier officiel de son oncle, Richard Coeur-de-Lion
Tancrède de Lecce accepte de signer un traité avec Richard Coeur-de-Lion et Philippe-Auguste, traité stipulant:
– La libération de Jeanne, laquelle recevra sa part d’héritage aisni que la dot que son père avait donnée à feu Guillaume,
Richard Coeur-de-Lion & Philippe-Auguste reconnaissent Tancrède comme légalement Roi de Sicile et souhaitent conserver la paix entre les deux royaumes,
– Richard Coeur-de-Lion proclame officiellement son neveu Arthur 1er de Bretagne, fils de son frère Geoffroy II, comme son héritier/ Tancrède promet de marier dans le futur, l’une de ses filles quand Arthur aura atteint la majorité.
Bien évidemment, ce traité déplaît fortement à Jean Sans-Terre, le propre frère de Richard Coeur-de-Lion. En outre, il va nuire fortement aux relations entre l’Angleterre et le Saint-Empire romain germanique. Dès lors, Jean Sans-Terre ne cessera de comploter contre son frère Richard et contre son protégé Arthur 1er de Bretagne.
Constance de Richemont, Duchesse de Bretagne est convoquée avec son fils Arthur par Richard, chez lui, en Normandie. Quittant Naoned, direction Rouen, ils sont arrêtés en route par un certain Ranulph de Blundeville, qui n’est autre que son second mari. Furieux, Richard Coeur-de-Lion marchera sur la Bretagne avec ses troupes pour libérer son neveu héritier.
Réussissant à les enlever, il se fait confier la garde de son protégé, lequel est secrètement emmené à la Cour de France, où Arthur pourra grandir auprès du fils de Philippe-Auguste, Louis VIII le Lion.
(Pour l’anecdote, bien que Roi d’Angneterre né outre-Manche, Richard Coeur-de-Lion ne règnera que dix années sur le trône d’Angleterre, ne parla jamais l’anglais, son français appris dans sa jeunesse passée chez sa mère dans le Poitevin lui suffisait.)
1197 – Bataille de Carhaix
En réaction à leur enlèvement, les Bretons se mettent route pour Carhaix et mettent en déroute l’armée de Richard Coeur de Lion.
1199 (26 mars) – siège de Châmus en Limousin, blessure mortelle de Richard Coeur-de-Lion
Peu soucieux de sa sécurité alors qu’il guerroye (il est insuffisamment protégé par son armure), Richard Coeur-de-Lion est blessé lors du siège de Châmus, s’en suit une infection qui l’emporte le 6 avril 1199. Il est inhumé en l’Abbaye de Fontevraud (près de Chinon). Comme pour notre Duchesse Anne, sa dépouille est « coupée en deux », son coeur reposera à Rouen, capitale de Normandie.
Lui succède en avril 1199, son frère, Jean Sans-Terre, sous le nom de Jean1er, Roi d’Angleterre et Duc de Normandie.
1200 (22 mai): Traité de Goulet (près de Vernon, Vexin Normand) – Fin d’un demi-siècle de conflit
Philippe-Auguste & Jean Sans-Terre (Jean 1er) s’accordent sur la paix. Philippe-Auguste obtient le Berry et Evreux.
S’en suit le mariage de son fils âgé de 13 ans, Louis, avec la petite-fille d’Aliénor d’Aquitaine (mère de Jean Sans-Terre, grand-mère d’Arthur 1er, âgée de 80 ans), Blanche de Castille (12 ans), nièce du Roi d’Angleterre et fille du Roi Alphonse VIII de Castille. Lui est promis la couronne d’Angleterre si Jean Sans-Terre décède sans héritier direct… En 1214, naîtra un fils, Louis, qui deviendra Louis IX (Saint-Louis).
1202: Fin de l’application du Traité de Goulet, la paix est rompue
Hugues X de Lusignan fait appel au Roi Philippe-Auguste à propos du détournement de sa fiancée par le Roi Jean Sans-Terre. Appelé à comparaître devant la justice royale, il refuse.
la Cour des pairs de France s’appuie sur son refus de comparaître pour le condamner pour forfaiture et prononce la confiscation de ses biens continentaux: Normandie, Anjou, Maine, Touraine et Poitou. Philippe-Auguste les donne en investiture à Arthur 1er de Bretagne, excepté la Normandie qu’il garde et qu’il commence à conquérir.
1202 (mi-juillet):
Aliénor d’Aquitaine, est à Mirebeau (près de Loudun, 49). Arthur 1er commande l’armée de Philippe-Auguste et assiège la ville. La ville tombe mais elle est échappe à son petit-fils grâce à l’arrivée de son fils Jean Sans-Terre. Ce dernier prend à revers les tropes d’Arthur 1er, et les anéantit. Arthur 1er est fait prisonnier par Guillaume de Brouze.
1203, 3 avril: Assassinat d’Arthur 1er de Bretagne.
Emprisonné dans la Tour de Rouen, son assassinat est commandité très certainement par Jean Sans-Terre, il n’est même pas exclu qu’il soit lui-même passé à l’acte. Arthur 1er décède sans épouse, sans héritier.
A la nouvelle de son assassinat, les Bretons se soulèvent. Philippe-Auguste cite à nouveau Jean 1er d’Angleterre à comparaître devant sa Cour pour y être jugé. Nouveau refus. Philippe-Auguste confisque alors la Bretagne à Jean Sans-Terre.
Le couronne ducale aurait dû revenir à Aliénor d’Aquitaine, mais cette dernière étant toujours prisonnière de son fils Jean Sans-Terre dans une abbaye sise en Angleterre.
Ainsi succède à Arthur 1er de Bretagne, sa demi-soeur: Alix de Thouars devient Duchesse de Bretagne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s