Imbolc, renaissance de la lumière

IMBOLC / FÊTE CELTIQUE DE LA LUMIÈRE RENAISSANTE

Pour les Bretons c’est encore aujourd’hui « Deiz ar Goulou » soit le Jour de Lumière…
Dans la tradition païenne des CELTES, le 1er février se célébrait la fête connue sous le nom d’Imbolc.

C’est le temps d’Imbolc annonçant la fin à venir de la longue traversée hivernale , de ses épreuves et périls et l’annonce faite et manifestée du retour du printemps…
Dans le grand rythme des cycles saisonniers, le 1er février est un hymne à la lumière et aux jours qui petit à petit reprennent de la vigueur.
Elle a été « christianisée » sous la forme de Ste Brigitte (Santez Brec’hed)…

IMBOLC est ainsi dédié à une DÉESSE CELTIQUE, la Déesse BRIGIT. C’est elle qui apporte ce retour cyclique de la lumière.
Brigit est le nom irlandais de la Déesse, et il correspond à la Déesse Brigantia (dans l’actuelle Grande-Bretagne) ainsi qu’à la Déesse gauloise Rigani. Elle est un des aspects de la grande Déesse qui fut très vénérée chez les Celtes. Son nom vient de celui d’une tribu indo-européenne et signifie « altesse », « sublimité ».
L’étymologie du nom d’Imbolc est également très révélatrice. Imbolc vient de l’ancien irlandais « i mbolg » qui veut dire « dans le ventre ». Ce terme fait bien-sûr référence à la grossesse d’une femme enceinte.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s