Les Ormeaux de Plouguerneau

BREIZH INITIATIVES / CULTURE D’ ORMEAUX / HALIOTIS / PLOUGERNEAU

Après avoir fait ses armes et doctorat en Australie, cela fait maintenant 12 ans que sylvain Huchette ,(ingénieur en agriculture spécialisé dans l’ aquaculture) dirige sa société France-Haliotis qui s’est installé en Finistère.
France-Haliotis est la seule entreprise d’Europe à élever des ormeaux en pleine mer, nourris d’algues fraîches et bénéficiaires du label bio. Plouguerneau( Bretagne ) n’a pas été choisi par hasard mais pour la qualité de ses champs d’algues très riches et la température relativement constante de ses eaux.
Très fragile, ce gastéropode brouteur nécessite beaucoup de soins et un longue mise au point s’est révélé nécessaire pour l’élever, car il ne supporte ni les fortes densités ni le stress.

La société produit cinq tonnes annuelles d’ormeaux qui prennent la direction des plus grandes tables de France et d’Europe. Avec sa coquille nacrée percée de trous qui lui servent pour ses fonctions essentielles (respiration, reproduction…), l’ormeau d’élevage, dont le nom d’haliotis lui vient de sa forme d’oreille, est sensiblement plus petit que le sauvage. C’est en décembre que les reproducteurs sont sélectionnés ; les larves sont ensuite élevées dans des bassins de nursery, puis les petits ormeaux finissent leur croissance dans des cages en pleine mer. Ils y sont nourris d’algues fraîches vertes mais surtout rouges et brunes pendant quatre ans.
HALIOTIS, composée de 5 « goémoniers – éleveurs » et forte d’ une production de 5 tonnes/an, se dirige vers l’ auto – suffisance par la mise en place de panneaux photovoltaïques.

13535848_496726800530579_184143133_n
La Société a démarré par un Export en Asie, elle se tourne maintenant vers des circuits courts qui permettent des livraisons à la journée.
S’engager dans le développement durable
Dans les prochaines années, Sylvain Huchette souhaite s’engager plus encore dans le développement durable, en installant des panneaux photovoltaïques pour tendre à l’autosuffisance. La production devrait passer de cinq à six tonnes annuelles, pour un chiffre d’affaires de 300.000 €, et un jeune sous contrat devrait rejoindre l’équipe.

Haliotis, le site

Haliotis à Groix

Haliotis sur Facebook

© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/finistere/plouguerneau/france-haliotis-aussi-bio-que-bon-23-06-2016-11119935.php?share_auth=abab588d8a926c8a2b4df577147e132e#EUm5jwJISBKS97Qp.99

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s