Un jeune breton réclame sa nationalité!

Depuis plusieurs mois, un jeune breton expatrié en Alsace, se bat seul (ou presque) contre les instituions françaises et européennes pour défendre son simple droit: celui de réclamer sa nationalité bretonne! Mais cela passe par la déchéance de sa nationalité française, laquelle est imposée à nous tous, le statut de Breizh n’étant pas souverain, alors que le droit international le permet…

Vendredi 13 mai 2016, il  comparaîtra à Roazhon (Rennes) pour sa demande de déchéance de nationalité.
Rien de plus logique dès lors que l’on a connaissance du droit international que ne cessent de bafouer les autorités françaises.
Tout avocat spécialiste en la question serait bienvenu pour l’aider!

Nous vous invitons à consulter l’article du docteur Louis Mélennec:

PLUSIEURS JEUNES BRETONS REJETTENT AVEC DEGOÛT LA NATIONALITE FRANCAISE, ET INTENTENT DES ACTIONS DEVANT LES TRIBUNAUX ADMINISTRATIFS POUR LES EN DEBARRASSER (26 sept.2015)

Que les détracteurs se détrompent! Cette demande n’est pas fruit d’un esprit fou habité par un indépendantisme forcené.

Non seulement le droit international l’atteste, notamment les statuts de l’ONU stipulant la prédominance du droit coutumier (en l’occurrence le droit coutumier breton) sur tout traité international ou tout texte ou décret, mais aussi pour la légitimité d’un traité, et là, le moins que l’on puisse dire, c’est que les D’A-Côtés ont faux sur toute la ligne!

D’autres spécialistes attestent que nous sommes dans notre droit:

Yann Brékilien, ancien président du tribunal d’instance de Quimper, puis vice-président du tribunal de grande instance de Vannes.

Marcel Texier, agrégé de l’université, et président des Bretons du Monde.

Le droit doit triompher, qu’importe si Bro-C’Hall tient à défendre son intégralité territoriale et ses prétentions sur des territoires sur lesquels elle s’impose depuis trop longtemps. Qu’il s’agisse de Breizh, de la Savoie ou du Comté de Nice, comme de tout peuple de la Terre, aucune Nation est supérieure à une autre quant à son droit d’exister!

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s