Les Etats Centraux & les partitions

Tribune du Docteur Louis Mélennec

LES ETATS CENTRAUX COMMETTENT UNE FAUTE GRAVISSIME EN AMPUTANT LES TERRITOIRES DES NATIONS PERIPHERIQUES.

Le droit international fait obligation STRICTE aux Etats centraux qui occupent le territoire de ce que l’on dénomme les « nations premières » (en raison de leur antiquité historique), ou encore « nations minoritaires » (avec cette précision qu’en Bretagne, les Bretons sont majoritaires chez eux, et propriétaires indivis de leur pays depuis plus de mille ans), de protéger ces peuples, de garantir la transmission de leur langue, de leurs valeurs, de leur culture, de garantir l’intégrité de leur territoire.

Toute amputation du territoire des nations spoliées est une FAUTE GRAVISSIME du pays occupant, un CRIME. Ceux qui s’associent à ce crime sont complices, c’est-à-dire, en droit, passibles des mêmes peines que l’auteur principal : il n’y a de pire faute que celle de trahir son pays.

Les Bretons sont intransigeants sur ces principes. Il convient, dans tous le sites, blogs, médias de toutes natures, et même dans nos correspondances, d’accoler d’une manière systématique au nom de nos villes de Loire Atlantique, la mention  » – en Bretagne ».

Ainsi :

Nantes – en – Bretagne.

Saint – Nazaire – en – Bretagne.

La Baule – en – Bretagne.

Clisson – en – Bretagne.

Ancenis – en – Bretagne ….

Et ainsi de suite.

Les sous-doués seront ainsi, par osmose à défaut d’autre mécanisme intellectuel, ce que VEULENT les Bretons, SEULS COMPETENTS POUR DECIDER DE LEUR SORT, et ce qu’ils affirment dans leurs sondages répétés.

CANADA. Un nouvel article vient de paraître au Canada, sur le statut de la Bretagne, et sur la nullité du prétendu « traité de réunion de la Bretagne à la France ». Toujours pas un mot en Bretagne dans les merdias « subventionnés ».

Lire : le harfang, avril mai 2016

Si la presse française n’était pas sous férule étroite de l’Etat « central », ces propos auraient leur place sur les chaines des télévisions françaises, et seraient diffusées à des millions d’auditeurs. Mais la vérité gagne du terrain chaque jour. Ces crimes contre la Liberté d’expression seront un jour sévèrement punis : leurs auteurs sont connus et identifiés. Louis Mélennec est inscrit sur une liste noire en France, ce qui est strictement interdit par le droit, comme étant une atteinte grave à la liberté d’expression.

LES ETATS CENTRAUX COMMETTENT UNE FAUTE GRAVISSIME EN AMPUTANT LES TERRITOIRES DES NATIONS PERIPHERIQUES.

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

LOUIS MELENNEC, militant pour la démocratie directe en Bretagne, et la restitution de leurs droits aux Bretons.
En savoir plus…

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s